Sélectionner une page

Les activités physiques sont très bénéfiques pour la santé et le bien-être. C’est pourquoi participer à des évènements sportifs comme la course de Mons est fortement recommandé. Toutefois, cela doit se préparer, de manière minutieuse. Vous souhaitez participer à la prochaine édition de cette fameuse course ? Voici quelques astuces pour vous aider à bien vous préparer à cette épreuve afin que tout se déroule parfaitement le moment venu.

Adoptez une bonne alimentation

Il est important de noter que l’énergie que vous pouvez avoir le jour de la course vient essentiellement de votre repas, notamment celui de la veille de l’évènement. Out les salades ! Privilégiez plutôt les aliments sains, faciles à digérer et qui peuvent vous fournir le carburant dont vous aurez besoin afin de courir au bon rythme. Mangez léger et pensez à bien vous hydrater.

Ne surchargez pas votre plat avec trop de beurre, de viande grasse ou de fromage. Ces aliments demandent beaucoup d’efforts à l’estomac pour être digérés. Optez plutôt pour du poisson, du tofu, de la viande maigre, du riz ou encore des pâtes complètes.

Le jour J, il faut manger trois heures avant la course, pas moins. Cela permet à votre organisme de bien digérer afin qu’il puisse être au maximum de ses performances lorsque vous courez. Privilégiez les produits laitiers et les céréales pour un maximum d’énergie.

Entraînez-vous régulièrement

Au tout début, vous devez d’abord y aller doucement en vous entraînant sur de petites distances d’environ 3 à 4 km. Faites cela deux fois par semaine minimum. Il est préférable de courir tôt le matin. L’air y est beaucoup plus frais. Si jamais, vous n’avez vraiment pas la possibilité de courir à l’extérieur, vous pouvez toujours vous entraîner sur un tapis de course. A vous de voir les différents modèles pour pouvoir choisir celui qui vous convient le mieux.

Ensuite, il est important de varier les activités physiques. Vous pouvez par exemple faire du stretching, du vélo, de la natation, etc. Cela permet de solliciter les autres groupes de muscles de votre corps. N’oubliez surtout pas de faire des étirements et des séances d’assouplissement avant et après chaque séance d’entraînement afin d’éviter des courbatures. Avec un bon échauffement, vos muscles et votre cerveau sont bien préparés. En plus de cela, cette étape est indispensable pour l’élimination des toxines produites par l’organisme.

Il est fortement conseillé de procéder à la planification de vos entraînements et de votre alimentation, sans oublier d’avoir un rythme régulier pour vous reposer.

Ayez un sommeil de qualité

Pour mieux reposer vos muscles, il est primordial de bien dormir. Il faut que vous laissiez écouler deux heures minimum entre les efforts et le temps de repos. Avant de vous endormir, pensez à vous déconnecter : pas de téléphone, pas de télé, etc. Allongez-vous dans votre lit, fermez les yeux et faites le vide dans votre tête. Cela garantit un repos total aussi bien pour votre corps que pour votre esprit.